Clinique Sante Sexualite logo

Dépistage du virus du papillome humain (VPH)

Le VPH est l’ITSS la plus répandue et on estime que jusqu’à 75% des femmes et des hommes actifs sexuellement auront au moins une infection au VPH au cours de leur vie, selon Santé Canada et l’Institut national de santé publique du Québec.

Description de l’infection

On dénombre plus de 100 types ou souches de VPH (virus du papillome humain), dont une quarantaine atteint spécifiquement les organes génitaux et l’anus, tant chez l’homme que chez la femme.

Le VPH se propage surtout par contact sexuel, mais l’infection peut aussi survenir par contact cutané génital, oral-génital et même de peau à peau. C’est pourquoi le port du condom n’offre pas une protection complète contre le risque d’infection au VPH. Le VPH donne aussi des condylomes génitaux et à la gorge. L’infection se manifeste souvent tôt après les relations sexuelles. Les lésions et les condylomes peuvent disparaître au bout de 18 mois, mais cela ne signifie pas nécessairement que l’infection est guérie.

Diagnostic

Le diagnostic se fait lors par l’examen médical des condylomes ou par un test Pap, qui permet de détecter les lésions précancéreuses et cancéreuses.

Prendre un rendez-vous, c'est facile!